Un raid sur la mort d'Oussama Ben Laden en direct sur Twitter - Des Médias Sociaux - 2019

Anonim

Dans les reportages d'hier soir sur la mort d'Oussama ben Laden, Twitter a pris le devant de la scène en tant que source d'information la plus rapide et la plus complète. Mais longtemps avant que Keith Urbahn, ancien chef d'état-major du secrétaire américain à la Défense Donald Rumsfeld, révèle au monde que "ils ont tué Oussama Ben Laden", deux hommes ont pris par inadvertance tout le raid militaire américain sur Abbottabad, au Pakistan. composé dans une série de tweets.

Le consultant informatique Sohaib Athar, qui passe par le pseudo Twitter @Really Virtual, a envoyé un tweet à environ 1 heure du matin, heure locale, qui disait: "Hélicoptère survolant Abbottabad à 1h du matin (un événement rare)." loin hélicoptère - avant que je sors mon tapette géant: - /. "Puis:" Une énorme fenêtre secouant Bang ici à Abbottabad Cantt. J'espère que ce n'est pas le début de quelque chose de méchant: -S. "Au cours des prochaines heures, Athbar a rapporté sans le savoir le crash d'un hélicoptère militaire américain, qui s'est écrasé pendant le raid, apparemment à cause d'une panne mécanique.

Un autre homme pakistanais, Mohcin Shah (@ m0hcin), a également pris Twitter quand les choses sont devenues bizarres à Abbottabad. "Personne ne prend le téléphone à Abbottabad, pas même les lignes fixes", a-t-il écrit, également vers 1 heure du matin heure locale. Shah a alors rapporté des barrages routiers à Abbottabad et «un échange de feu avant que l'hélicoptère ne se couche».

"Il semble que quelque chose de méchant se passe à #Abbottabad", a écrit Shah. "Dieu nous sauve."

Ce que ces deux hommes ne savaient pas, c'est que le «quelque chose de méchant» était en fait l'US Navy Seals qui tuait l'homme le plus recherché du monde. Une autre chose qu'ils ne s'attendaient pas était qu'aujourd'hui ils deviendraient des célébrités internationales.

"Merci à tous ces gens @ messages", a écrit Shah aujourd'hui. "J'ai toujours détesté les célébrités accidentelles. Plus maintenant. Ha."

Athar, le premier homme à avoir révélé avoir twitté le raid de Ben Laden, semble aujourd'hui las et fatigué de toute l'attention. "J'ai besoin de dormir après avoir parlé à @mosharrafzaidi et à @OmarWaraich comme ils sont venus à moi d'abord en personne", a écrit Athar environ trois heures avant cette écriture. Il n'a pas compris son souhait, cependant, «Reuters m'a attrapé avant que je puisse aller dormir.» Finalement, Athar a contrecarré les médias incessants, et a publié une déclaration finale avant son sommeil: «Ben Laden est mort. Je ne l'ai pas tué. S'il te plaît, laisse-moi dormir maintenant. "

Lire une chronologie complète des tweets d'Athbar ici.