LivingSocial reçoit un investissement de 175 millions de dollars d'Amazon.com - Des Médias Sociaux - 2019

Anonim

LivingSocial utilisera cet investissement pour poursuivre sa lancée de lancements à l'échelle mondiale et la croissance globale de son activité tout en continuant de servir des offres à plus de 10 millions d'abonnés actuels.

L'expansion rapide de LivingSocial a permis à l'entreprise de générer des revenus de plus de 1 million de dollars par jour en moyenne et devrait générer des revenus de plus de 500 millions de dollars en 2011.

"Pour être le plus grand acteur dans l'espace de commerce local, il n'y a personne de mieux que de travailler avec Amazon", a déclaré Tim O'Shaughnessy, PDG de LivingSocial. «Alors que l'espace d'achat social continue de se réchauffer, LivingSocial s'engage à rester concentré sur le haut niveau de qualité auquel les consommateurs et les commerçants s'attendent lorsqu'ils travaillent avec nous.

LivingSocial permet à quiconque de recevoir des coupons pour les restaurants locaux, les magasins, les activités et les services dans leur région. La société dispose d'experts locaux spécialisés dans chaque zone, travaillant directement avec les propriétaires d'entreprises et recherchant les meilleures aventures locales pour réaliser des économies de 50% à 70% pour les consommateurs.

Récemment, LivingSocial a étendu son activité en acquérant la société d'aventure Urban Escapes, un site qui propose des excursions en plein air.

L'espace des offres quotidiennes est de plus en plus bondé, avec au moins une douzaine de concurrents rivalisant pour attirer l'attention des consommateurs grâce à des courriels quotidiens tous les matins. Le leader dans l'espace, Groupon, est celui à battre et devrait être en pourparlers d'acquisition avec Google, pour 6 milliards de dollars.

Si l'acquisition Groupon / Google passe par là, cela changerait considérablement les règles du jeu pour son principal concurrent, LivingSocial. Actuellement, les deux sociétés dépensent environ 1 million de dollars par mois en publicité en ligne, frais qui seraient probablement annulés si Groupon se joignait à Google.