Facebook obtient un rôle central dans la campagne de réélection d'Obama 2012 - Des Médias Sociaux - 2019

Anonim

Le président Barack Obama a officiellement lancé son offre de rester en poste pour un second mandat aujourd'hui - et, une fois de plus, Facebook est devenu une partie intégrante de la stratégie politique.

Bien sûr, l'équipe Obama a créé une page Facebook complète pour la réélection, avec des photos de famille et l'émission préférée d'Obama (indice: "Sportscenter"). Mais ce n'est que la pointe de l'iceberg des médias sociaux de la campagne.

Le BarackObama.com récemment redessiné inclut désormais des fonctionnalités supplémentaires lorsqu'il est connecté à Facebook via le site. Le plus remarquable est un module de bannière interactive qui permet aux utilisateurs de faire défiler tous leurs amis Facebook qui n'ont pas encore rejoint l'application personnalisée «Are you in?

Cette fonctionnalité permet aux partisans d'Obama qui se sont joints à rappeler rapidement à leurs amis de gauche de s'impliquer dans la campagne directement à partir de BarackObama.com (avec ou sans l'aide d'un "message facultatif").

À partir des quelques minutes que nous avons passées à cliquer, la barre d'amis d'Obama est définitivement une fonctionnalité solide qui vous oblige à parler aux autres de la campagne. Mais cela fonctionnerait beaucoup mieux s'il était possible de voir aussi vos amis dans une liste, plutôt qu'un à la fois. Cela vous permettra de vérifier rapidement ceux que vous pensez être intéressés par la campagne de réélection d'Obama. Comme c'est le cas maintenant, vous devez continuer à défiler jusqu'à ce que vous trouviez au hasard les personnes que vous voulez contacter.

La fonctionnalité actuelle a cependant son but, en particulier pour ceux qui ont le temps et la volonté de cliquer sur chaque ami pour examen. Cependant, beaucoup d'entre nous ne sont pas si chanceux.

Il ne faut pas s'étonner que Facebook soit au cœur d'Obama 2012. La page Facebook "personnelle" du président compte près de 19 millions de "j'aime" et sa page de réélection de 2012 a déjà gagné plus de 25 000 à 8h aujourd'hui.

En outre, une étude récente de l'Université Harvard montre que 55% des 18 à 29 ans soutiennent Obama en 2012. De ce groupe démographique, 80% avaient un compte Facebook. Et ce nombre grimpe à 90 pour cent en regardant seulement les étudiants.

Les liens entre Facebook et Washington vont même plus loin que le simple potentiel marketing. Pas plus tard que la semaine dernière, on racontait que l'ancien secrétaire de presse d'Obama, Robert Gibbs, envisageait un emploi de haut niveau (et payant) avec le géant des réseaux sociaux de Palo Alto, en Californie.